Menu:

Recherche:



Les plus lus:


Sites medsource.fr


Mononucléose : complications

La mononucléose est une maladie bénigne et les complications sont relativement rares. Cependant, si les risques sont faibles, la gravité des complications éventuelles justifie la prise de précautions tout au long de la maladie.




Rupture de la rate

La complication la plus grave est une rupture de la rate. La réaction immunitaire très intense caractéristique de la mononucléose entraîne une forte augmentation de la quantité de leucocytes(globules blancs) en circulation. Ces globules blancs sont recyclés, en fin de vie, au niveau de la rate. La rate va être particulièrement solicitée, engorgée et tendu ce qui va accroître le risque de rupture. Il est donc impératif, à titre de précaution, de suspendre toute pratique d'un sport de contact pendant toute la durée de la maladie. (Voir :Rupture de la rate)

Détresse respiratoire

L'augmentation du volume des amygdales peut entraîner une gêne respiratoire parfois très importante et justifie, le cas échéant une prise en charge médicale urgente. Le risque de survenue est toutefois très faible.

Hépatite

La mononucléose peut atteindre le foie et provoquer une hépatite. Le risque de survenue est faible.

Anémie hémolytique

Dans certains cas rares, on observe une maladie auto-immune affectant le sang : le corps va produire des anticorps contre les globules rouges. La destruction progressive des globules rouges entraînent l'apparition d'une forme d'anémie appelée anémie hémolytique.